C'est arrivé en...

La prison de Lure

2018, la destruction

La prison de Lure vient d’être détruite (voir l’article de l’Est Républicain du 20 février 2018).
La prison a été fermée définitivement le 15 octobre 2014 en raison de fissures et de risques avérés d’écroulement. La sécurité du personnel et des détenus n'étant plus garantie. La construction d'une nouvelle prison a été envisagée, la décision est actuellement toujours en discussion.

1860, la construction

Ce batiment fut construit en 1860 en remplacement d'une ancienne prison qui était devenue « beaucoup trop petite, insalubre et dans un état de délabrement complet ; la reconstruction est indispensable » (source : note explicative à l’avant-projet de construction de 1854 cote ADHS 4N27).

 - <p class="description">Note explicative à l’avant-projet de construction de 1854 (cote 4N27)</p>

Note explicative à l’avant-projet de construction de 1854 (cote 4N27)


Quelques documents d'archives de la prison

  • 1 - Les plans

Les plans des premiers projets datent de 1827.

4N27 : projet de façade - 1857.

4n27_projet_facade_1857 

 

 


Focus

 

La communication des plans des prisons

Les plans des prisons sont des archives spécifiques, dont la communication pourrait nuire aux intérêts fondamentaux de l’État et à la sûreté publique.

C’est pourquoi la communication de ceux-ci est soumise à un délai de communication de : « cinquante ans à compter de la date du document ou du document le plus récent inclus dans le dossier (…) relatif à la construction, à l’équipement et au fonctionnement des ouvrages, bâtiments ou parties de bâtiment utilisés pour la détention des personnes ou recevant habituellement des personnes détenues. Ce délai est décompté depuis la fin de l’affectation à ces usages des ouvrages, bâtiments ou parties de bâtiment en cause. » (Art. L. 2013-2 du Code du Patrimoine).

 

 

 


registre d’écrou
registre d’écrou

Les archives des prisons ce sont également les registres d’écrou (1415W6), ceux-ci sont communicables après l’expiration d’un délai de 50 ans (protection de la vie privée).

 


  • 2 - La mise en service et la vie de la prison

La prison ouvre en 1861.

Grâce au registre journal du gardien (2Y2/125), un mouvement des entrées et des sorties est dressé chaque année. On peut y voir qu’au moment du déménagement, il y avait une trentaine de détenues hommes et une dizaine de femmes.

Une commission de surveillance se met en place le 21 août 1872.
Dans sa première séance, du 18 octobre 1872, voici comment elle décrit la prison : « du point de vue de la salubrité, […] ne laisse rien à désirer quoique assise sur un terrain plain et naturellement humide ».

Cote : 2Y2/1 

 commission de surveillance

 

 


projet de grilles - <p class="description"> Plan et détails d’un projet de grilles de 1901, 4N28.</p>

Plan et détails d’un projet de grilles de 1901, 4N28.


  •  3 - Inventaires

Pour compléter cette immersion dans les archives de l’univers carcéral :

- période moderne (1800-1940) : inventaire de la série Y

- à partir de 1940 : fonds des établissements pénitenciers, série W.

 


Voir les anciennes rubriques publiées sur cette page :